Ipod Touch 16 Go à 279 euros

18 juin 2008

En ce moment, l’Ipod Touch 16 Go, le petit cousin sans abonnement de l’Iphone, est à seulement 279 euros chez Internity! Profitez-en!



Internity

L’iPod Touch, le terminal nomade de demain par Apple?

14 septembre 2007

Apple vient de sortir son nouvel iPod, l’iPod Touch. C’est en fait le premier iPod a écran tactile. Issu directement de l’iPhone, l’iPod touch en reprend presque toutes les caractérisituque, si ce n’est qu’il ne fait pas téléphone. Par contre vous avez tout de même droit à une connexion wifi, car l’iPod Touch est également le premier iPod Wifi. Il vous permet donc de surfer sur le web, via le navigateur Safari. Bref une petite merveille à tout de même 300 euros, mais bien moins cher qu’un UMPC… Venez le découvrir sur l’Apple Store…

Bientôt un vrai logiciel de dessin en ligne!

1 mars 2007

Adobe vient d’annoncer la sortie, d’ici 6 mois, d’une version en ligne de son célèbre logiciel de dessin Photoshop.

C’est un pas de plus dans le « tout en ligne »… Et donc vers un nomadisme total!
Source: Clubic

Photoshop est d’ailleurs un logiciel assez lourd, ne pas avoir à l’heberger et à le lancer sur sa propre machine peut être très avantageux pour des ordinateurs de puissance moyenne comme les UMPC.

Après le tableur en ligne (Google Spreadsheet), le traitement de texte en ligne (Google Writely) et donc prochainement le logiciel de dessin en ligne, quel va être le prochain logiciel à y passer? Les paris sont ouverts! On sait déja que Google compte mettre au point un logiciel comparable à Powerpoint.

Pourquoi pas un client FTP en ligne? (Ca existe peut-être déja, mais je ne suis pas au courant)

34 % des internautes américains ont surfés sans fil

26 février 2007

Voila un chiffre qui fait plaisir, même si c’est en amérique. Plus précisement, 34% est le pourcentage d’américain s’étant connecté au moins une fois sans fil, que se soit avec un ordinateur portable, un PDA ou un telephone portable. Un chiffre qui nous l’éspérons ne fera que augmenter et gagner l’Europe.

Source: PCImpact

Plus de Wifi dans les hotels, et moins cher

26 février 2007

Orange vient de passer un nouveau partenariat avec Accors pour équiper 200 nouveaux hotels du groupe. La 2ème bonne nouvelle, c’est qu’ils en profitent pour appliquer une baisse des tarifs Wifi qui étaient jusque la, il faut bien le dire, assez exagérés…
Ainsi, le nouveau pass 24h ne coutera que 9.90 euros. Ce n’est pas encore donné, mais c’est sur la bonne voie… 😉

source: PCImpact

Liste des accès Wifi libres et gratuits

7 février 2007

Parce que l’Internet Nomade passe aussi par une connection Internet omniprésente, nous avons décidé d’établie une liste (non-exhaustive naturellement) des points d’accès Wifi libres et gratuits (ou presque). Parce qu’avoir Internet devrait êtr eun droit, nous préférons ne pas rescencer les points d’accès payants et souvent hors de prix. Seront accepté à la rigueur ceux qui seront payant, mais pour une très faible somme.

Si vous connaissez un point d’accès Wifi, nous vous serions très reconassant de nous le mentionner, afin de complèter notre liste!

Le futur de l’Internet nomade

20 novembre 2006

Je vais vous faire partager ma vision de ce que pourrait être l’Internet nomade.
Cela devra commencer par un accès Internet sans fil omniprésent. Partout où vous irez, à la page, la montagne, la campagne… vous serez connecté. Niveau technologie, on parle beaucoup du Wimax qui pourrait bien nous aider si il y avait assez d’émetteurs…

Côté utilisateur, nous pourrions avoir de petits terminaux portables, qui pourraient par exemple tenir sur votre poignet, et qui vous permettrait de naviguer sur Internet. D’ailleurs toutes les applications passerons par votre navigateur, que ce soit vos logiciels, ou même votre disque dur: plus besoin de rien avoir sur votre terminal, tout sera en ligne.

Imaginez les applications:
– Vous vous balladez dans votre supermarché, vous voyez un produit interessant, mais vous voulez l’avoir au meilleur prix: Pas de problème, ouvrez un comparateur de prix en ligne!
– N’avez vous jamais eu besoin d’une information, d’une adresse, de la défintion d’un mot alors que vous n’aviez rien à votre disposition pour vous donner ce renseignement? Ce sera fini, l’encyclopédie mondial qu’est Internet vous suivra partout!
– La fin des SMS! Remplacé par les emails bien sur!

Mais on en est-on actuellement pour réaliser ce rêve…
Le Wimax semble la technologie la plus prometteuse actuellement. Elle n’est hélas pas encore utilisée à grande échelle. De plus, alors que ses spécifications en ferait une norme idéale pour désenclaver les zone rurales, elle sera d’abord mise en place dans les zones de fortes population, rentabilité oblige. Pour le moment, nous pouvons nous rababttre sur les technologies de téléphonie mobile de troisième génération (3G), mais les couts d’utilisation sont encore assez élevés pour le moment, et on peut compter sur les opérateurs de téléphonie mobile pour que ça dure un certain temps encore.
Le terminal qui tient au poignet n’existe pas encore. Pour le moment nous avons des appareils qui tiennent dans une ou deux mains, selon leur puissance. D’un côté les téléphones portables, petits mais pas encore très doués pour surfer réellement sur Internet aussi bien qu’un ordinateur. De l’autre côté, nous avons l’arrivée des premiers UMPC dont le premier à faire son apparition est le Samsung Q1. Ce petit bijou de technologie, hybride de l’ordinateur portable et du télécran, est à mon avis le premier vrai pas vers les futur terminaux miniatures. Il ne tient pas au poignet, mais pourrait à mon avis être allégé niveau puissance et disque dur en remplaçant les logiciels par des suites bureautiques et d’applications en ligne tel que commencent à la faire Microsoft et Google avec par exemple Google Docs traitement de texte et tableur en ligne. On ne compte plus également les webmails aux fonctionnalités de plus en plus avancées, qui peuvent largement remplacer un client mail classique tel que Outlook.

Voilà, c’est ma propre vision du futur. Elle peut sembler sortie tout droit d’un livre de science-fiction, mais à mon avis, on n’en a jamais été aussi pret. Cependant il y a toujours des intérêt économiques, qui ralentiront cette utopie, mais si nous la voulons tous, elle finira par se réaliser!

Utiliser votre ordinateur à distance avec RealVNC

21 septembre 2006

Imaginez: Vous êtes à l’autre bout du monde, et vous avez besoin d’un fichier important qui est sur votre PC, chez vous, et il n’y a personne pour vous l’envoyer. Cela peut se révéler assez problématique. Mais plus rien n’est impossible grâce à RealVNC.

Le principe de ce logiciel gratuit est simple: vous prenez le contrôle de votre ordinateur à distance.
Les 2 seules conditions pour sont fonctionnement sont que votre ordinateur doit être allumé et le serveur RealVNC installé et configuré sur votre machine.
Pour la sécurité, RealVNC vous propose d’entrer un mot de passe lors de sa configuration, mot de passe qui vous sera demandé quand vous tenterez de prendre le contrôle à distance de votre ordinateur. Côté technique, RealVNC utilise un port qu’il vous faudra ouvrir sur votre routeur et firewall si vous en avez un.

Maintenant, allons nous connecter à votre ordinateur de l’autre bout du monde…
Pour cela vous avez le choix: installer le client ReaVNC, ou utiliser un navigateur pour vous connecter via une interface java. Dans les 2 cas il vous faudra l’ip de votre ordinateur. Si votre fournisseur d’accès ne vous attribue pas une IP fixe, vous pouvez toujours faire appelle à un service gratuit de redirection de DNS, le plus connu doit être https://www.dyndns.com/.

Une fois votre IP et votre mot de passe entré, la connexion s’établie, et vous voyez apparaitre votre bureau comme si vous étiez chez vous!

A noter que RealVNC est disponible sur plusieurs plateformes, un serveur VNC étant même inclu par défaut dans la vrsion desktop d’Ubuntu!

RealVNC ainsi que sa documentation est disponible en anglais ici https://www.realvnc.com/. Si l’anglais ne vous réussi pas, faite sune petite recherche sur Google, le logiciel est très répandu.

Utiliser un serveur FTP en guise de disque dur virtuel avec Netdrive

4 septembre 2006

Netdrive est un outil très interessant, d’autant plus qu’il n’est pas récent puisqu’il date de 2001, année de sa conception par Novell.

Pour avoir accès à ses fichiers n’importe où, où que vous soyez, quoi de mieux que de sauvegarder ces fichiers sur Internet!

Pour commencer il vous faudra un espace de stockage sur Internet. Les hebergeurs ne manquent pas, je ne vous citerais qu’OVH par exemple qui pratique des tarifs très abordables. Evidemment si vous avez déja un site, pas la peine de reprendre un nouvel hebergement si vous avez de la place disponible.

La 2ème étape consiste à protéger efficacement l’emplacement où seront vos fichiers, afin que personne ne puisse y fouiller en tapant https://www.monsite.com/monfichier.doc. Une méthode assez simple consiste à protéger votre repertoire avec un mot de passe, comme c’est expliqué ici.. L’intérêt de cette méthode est que vous pourrez ensuite consulter facilement vos fichiers via n’importe quel accès Internet, à partir du moment ou vous aurez votre nom d’utilisateur et votre mot de passe, simplement en tapant https://www.monsite.com/ dans votre navigateur.

Enfin voyons l’outil magique et si pratique, j’ai nommé Netdrive.
Vous pourrez télécharger Netdrive sur cette page:
https://www.acs.uwosh.edu/novell/netdrive.htm

Pour la configuration, tout est expliqué en anglais sur cette page, mais en gros, vous y paramètrez votre accès ftp, et hop, vous voila avec un nouveau disque dur dans windows! Vous pourrez alors y consulter, déplacer, supprimer les fichiers comme si vous étiez sur votre disque dur local, de manière totalement transparente.

Le site de l’Internet Nomade

2 septembre 2006

Etre n’importe où chez vous… N’est-ce pas un rêve merveilleux? Eh bien avant que ce soit possible dans la vie réelle (ça ne risque pas d’arriver je pense…) je vous propose de transposer ce rêve sur Internet. En d’autres termes, où que vous soyez, vous pourrez avoir accès à vos fichier, votre ordinateur, etc… C’est ça, l’Internet Nomade.