Archive pour novembre 2006

Le futur de l’Internet nomade

lundi 20 novembre 2006

Je vais vous faire partager ma vision de ce que pourrait être l’Internet nomade.
Cela devra commencer par un accès Internet sans fil omniprésent. Partout où vous irez, à la page, la montagne, la campagne… vous serez connecté. Niveau technologie, on parle beaucoup du Wimax qui pourrait bien nous aider si il y avait assez d’émetteurs…

Côté utilisateur, nous pourrions avoir de petits terminaux portables, qui pourraient par exemple tenir sur votre poignet, et qui vous permettrait de naviguer sur Internet. D’ailleurs toutes les applications passerons par votre navigateur, que ce soit vos logiciels, ou même votre disque dur: plus besoin de rien avoir sur votre terminal, tout sera en ligne.

Imaginez les applications:
– Vous vous balladez dans votre supermarché, vous voyez un produit interessant, mais vous voulez l’avoir au meilleur prix: Pas de problème, ouvrez un comparateur de prix en ligne!
– N’avez vous jamais eu besoin d’une information, d’une adresse, de la défintion d’un mot alors que vous n’aviez rien à votre disposition pour vous donner ce renseignement? Ce sera fini, l’encyclopédie mondial qu’est Internet vous suivra partout!
– La fin des SMS! Remplacé par les emails bien sur!

Mais on en est-on actuellement pour réaliser ce rêve…
Le Wimax semble la technologie la plus prometteuse actuellement. Elle n’est hélas pas encore utilisée à grande échelle. De plus, alors que ses spécifications en ferait une norme idéale pour désenclaver les zone rurales, elle sera d’abord mise en place dans les zones de fortes population, rentabilité oblige. Pour le moment, nous pouvons nous rababttre sur les technologies de téléphonie mobile de troisième génération (3G), mais les couts d’utilisation sont encore assez élevés pour le moment, et on peut compter sur les opérateurs de téléphonie mobile pour que ça dure un certain temps encore.
Le terminal qui tient au poignet n’existe pas encore. Pour le moment nous avons des appareils qui tiennent dans une ou deux mains, selon leur puissance. D’un côté les téléphones portables, petits mais pas encore très doués pour surfer réellement sur Internet aussi bien qu’un ordinateur. De l’autre côté, nous avons l’arrivée des premiers UMPC dont le premier à faire son apparition est le Samsung Q1. Ce petit bijou de technologie, hybride de l’ordinateur portable et du télécran, est à mon avis le premier vrai pas vers les futur terminaux miniatures. Il ne tient pas au poignet, mais pourrait à mon avis être allégé niveau puissance et disque dur en remplaçant les logiciels par des suites bureautiques et d’applications en ligne tel que commencent à la faire Microsoft et Google avec par exemple Google Docs traitement de texte et tableur en ligne. On ne compte plus également les webmails aux fonctionnalités de plus en plus avancées, qui peuvent largement remplacer un client mail classique tel que Outlook.

Voilà, c’est ma propre vision du futur. Elle peut sembler sortie tout droit d’un livre de science-fiction, mais à mon avis, on n’en a jamais été aussi pret. Cependant il y a toujours des intérêt économiques, qui ralentiront cette utopie, mais si nous la voulons tous, elle finira par se réaliser!